Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de formation en alternance, associant formation pratique en situation de travail et formation théorique dans un organisme de formation ou dans une entreprise. Créé pour remplacer les contrats de qualification, d’orientation et d’adaptation, le contrat de professionnalisme est un contrat en alternance dont la durée peut être déterminée ou indéterminée. Nous allons donc vous présenter les conditions à remplir pour établir un contrat de professionnalisation, la rémunération ainsi que les avantages.

Les conditions

Pour pouvoir obtenir un contrat de professionnalisation, vous devez être dans l’une des situations suivantes :

  •  Les jeunes entre 16 et 25 ans
  •  Les demandeurs d’emploi de plus de 26 ans inscrits au Pôle Emploi
  •  Les jeunes qui sortent d’un contrat aidé
  •  Les bénéficiaires du RSA (revenu de solidarité active), de l’ASS (Allocation de Solidarité Spécifique) ou de l’AAH (Allocation aux adultes handicapés)

Vous pourrez donc  être embauché en contrat de professionnalisation par tout employeur du secteur marchand assujetti au financement de la formation professionnelle continue.

La rémunération

  • Jeune de moins de 21 ans : minimum 55% du SMIC ; (65% du SMIC si vous êtes au moins titulaire d’un baccalauréat professionnel ou d’un titre ou diplôme à finalité professionnelle de même niveau),
  • Jeune de 21 à 25 ans : minimum 70% du SMIC ; (80% du SMIC si vous êtes au moins titulaire d’un baccalauréat professionnel ou d’un titre ou diplôme à finalité professionnelle de même niveau),
  • Demandeur d’emploi de 26 ans et plus : minimum 85% de la rémunération minimale prévue par la convention ou l’accord collectif de branche dont relève l’entreprise ou minimum 100% du SMIC

Les avantages

Pour le salarié:

  • Vous bénéficiez d’un accompagnement professionnelcomplet, centré sur les besoins en compétences de votre entreprise et de votre secteur d’activité.
  • Un contrat de travail en alternance: vous êtes un salarié de l’entreprise comme les autres et en plus vous bénéficiez d’une formation pendant vos heures de travail.
  • Une formation qualifiante: vous préparez une qualification professionnelle recherchée sur le marché de l’emploi, soit sanctionnée par un diplôme ou un titre répertorié par l’Etat, soit reconnue par les partenaires sociaux, dans le cadre d’une convention collective de branche, soit figurant sur une liste établie par une Commission Paritaire Nationale de l’Emploi (CPNE).

Pour l’employeur

Il peut bénéficier :

  • d’une réduction générale de cotisations dite réduction «  Fillon »
  • D’une exonération des cotisations patronales de Sécurité Sociale(assurance maladie, maternité, invalidité et vieillesse décès), et d’allocations familiales si vous avez 45 ans et plus.
  • De certaines exonérations s’il appartient à un groupement d’employeurs (GEIQ)
  • D’une prise en charge des actions de formation, d’évaluation et d’accompagnementpar l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA).
  • D’un financement des frais liés au tutorat par l’OPCA
  • de l’aide forfaitaire à l’employeur (AFE) versée par pôle emploi si vous êtes demandeur d’emploi âgé de 26 ans et plus, de l’aide de l’Etat versée par pôle emploi, si vous êtes demandeur d’emploi âgé de 45 ans ou plus (aide cumulable avec l’AFE visée ci-dessus)
  • De l’aide de l’Etat, versée par pôle emploi, pour toute embauche supplémentaire en contrat de professionnalisation (ou en contrat d’apprentissage).

 

Nous espérons que cet article vous aura intéressé, et qu’il vous en a appris plus sur le contrat de professionnalisation.

A bientôt chez E-Formaction !

@UgoChezE-Formaction