La vente par correspondance

La vente par correspondance

Le concept de VPC

La VPC, vente par correspondance, désigne traditionnellement la vente par catalogue. Les entreprises La Redoute, Les 3 Suisses ou les Éditions de l’Atlas ont été les grands représentants de ce modèle. On peut cependant remonter jusqu’au XVe siècle pour retrouver les premiers catalogues. Le succès de la VPC tient dans la qualité du support de vente, du support logistique et du service client. Les modalités de livraison jouent un rôle important dans la VPC. Le catalogue, le téléphone, le courrier et le Minitel ont été les différents outils de la VPC.

 

De la VPC à la VAD (Vente à distance)

 

Aujourd’hui, avec l’avènement du e-commerce, la vente à distance, ou VAD, a progressivement remplacé la VPC. La VAD nécessite la mise en place d’une interface de vente ergonomique avec un travail de référencement naturel pour organiser un trafic client. La généralisation du support sur Internet a fait émerger de nouveaux modes de consommation où le client développe de plus en plus d’exigences. Il recherche une expérience unique avec des offres personnalisées et un service client réactif. Progressivement, les acteurs de la VPC ont investi la VAD. Les supports de la VAD sont en constante évolution avec l’accès multicanal. Avec les smartphones et les tablettes, les applications mobiles offrent de nouveaux modes de consommation à distance. Egalement de nombreux nouveaux acteurs sont apparus sur la Vente à distance comme par exemple Amazon, Cdiscount, Oscaro.

 

Nous espérons que cet article vous aura été utile, nous restons à votre disposition si vous avez besoin de plus d’information.

A bientôt chez E-Formaction !