La marge sur coûts variable

La marge sur coûts variables

La marge sur coûts variable

La marge sur coûts variables (MCV) est la différence entre le chiffre d’affaires (CA) et les coûts variables (CV).

Marge sur coûts variables = Chiffre d’affaire – Coûts Variables

Pour calculer la marge sur coûts variables, on commence par soustraire au chiffre d’affaires (obtenu par les ventes), les charges variant avec la production.

On déduit également les frais occasionnés par la production, les cotisations et taxes éventuelles qui sont proportionnelles au chiffre d’affaires.

La marge sur coûts variables correspond aux sommes dégagées par l’entreprise sur la vente d’un produit, afin de couvrir ses frais fixes et éventuellement réaliser un bénéfice.

Signification de la marge sur coûts variables

 

On distingue trois cas de figure :

  • Lorsque la marge sur coûts variables est égale au total des coûts fixes, l’entreprise atteint son seuil de rentabilité ou point mort. Les recettes des ventes sont exactement suffisantes pour payer l’ensemble des coûts fixes, mais toutefois pas suffisantes pour réaliser un bénéfice. Le résultat est nul, il n’y a ni bénéfice ni perte.
  • Lorsque la marge sur coûts variables est supérieure aux coûts fixes, l’entreprise dépasse son seuil de rentabilité. Cette marge issue des ventes est suffisante pour couvrir non seulement les coûts fixes mais permet en plus à l’entreprise de réaliser des bénéfices.
  • Lorsque la marge sur coûts variables est inférieure aux coûts fixes, l’entreprise n’atteint pas son seuil de rentabilité. Cela signifie que le montant d’argent issu de ses ventes ne parvient pas à couvrir ses coûts fixes. Par conséquent, l’entreprise réalise des pertes.

La marge sur coûts variables peut porter sur l’ensemble de l’activité, un produit/service spécifique ou bien une famille de produits.

Nous espérons que cet article vous sera utile. Nous restons à votre disposition si vous avez des questions.